-ROUTE des ABEILLES :

- Création de la Page : Septembre 2007

• La “Route des Abeilles“ est cette piste mythique construite dans les années 60, pour relier la capitale Libreville à Lastourville et Franceville en passant par Ndjolé et La Lopé. Sur 150 km (148 km exactement) elle va du pont sur l'Offoué à 45 km de La Lopé, jusqu'au carrefour de Mikouyi, qui rejoint la route goudronnée Koulamoutou / Lastourville. A Mikouyi, en rejoignant la civilisation, on quitte la fameuse “Piste des Abeilles“. Très belle et très longue piste qui, il y a seulement quelques années en arrière, était éprouvante et stressante de par sa solitude et son isolement. A faire absolument au moins une fois, et peut-être avant qu'elle soit goudronnée.


Une Vue de la Mythique Route ou Piste des Abeilles en 2007 :

Route-des-Abeilles-2-Arbre-Deracine-11E5K2IMG_67594wtmk-Web

La Traversée de Lastourville :



Carte de Situation de la ROUTE des ABEILLES :




- Le Matériel Photo :

• Toutes les photos ont été réalisées avec le matériel suivant :
---- Appareil CANON EOS 5D avec zoom CANON 28/300 mm F3,5-5,6L IS USM
---- Objectif CANON 100 mm F5,8

Bouton Bleu Photo Route des Abeilles 470x52


- Le TRAJET :

• Début de la route : Après le village de MIKONGO
•• Fin de la route : Carrefour de MIKOUYI entre Lastourville et Koula-Moutou
••• Route des Abeilles : Environ 145 km


- La ROUTE des ABEILLES :

•A partir de l'est de la réserve de La Lopé, en direction du sud-est, vers Franceville, commence la route dite "des Abeilles", qui se termine à Lastourville, après 148 km de piste.
Bien qu'il n'y ait pas de limites très strictes, on peut considérer que la Route des Abeilles commence au pont métallique qui marque la fin de la réserve de La LOPÉ, quelques kilomètres après le village de MIKONGO. Après La LOPÉ, on atteint le village de Makoghé après 30 km de piste, puis on passe successivement le village de MIKONGO 1 à 36 km, le pont OBIDI à 38 km, MIKONGO 2 à 40 km, et enfin le Pont de l’OFFOUÉ à 45 km, qui marque à la fois la sortie du Parc de La Lopé et le début de la “Route des Abeilles“, qui est en fait une piste.

Route-des-Abeilles-3-la-Famille-au-Pont-Offoue-en-Saison-Seche-13E5K3IMG_93276wtmk-web
On peut considérer qu'elle se termine lorsqu'elle arrive au carrefour de MIKOUYI, où elle rejoint la route Lastourville / Koula-Moutou. On est alors à une vingtaine de km de Lastourville. Du Pont de l’OFFOUÉ, on passe le village pygmée de Massenguele à 4 km, ensuite on passe devant la tombe d’un cadre français mort pendant le chantier de construction de la route vers Lastourville à 44km (Tombe de M. Monmasson), puis le village de WOUBOUÉ à 65 km, le village de KAZAMABIKA à 83km, le village de MANDZI-KIDA à 94 km, le village de la LOLO à 109 km, juste au pont qui franchit l’Ogooué, et va se terminer au carrefour de MIKOUYI à 148 km.

Au hasard des saisons, des intempéries, des pluies, des passages de véhicules, des réparations, des éboulements ou des autres perturbations dues à la nature, cette piste praticable, peut osciller entre le passage facile, plus ou moins aisé jusqu'au passage difficile, voire impossible, en cas de bourbier monstrueux. Il est donc impossible de donner un état stable de la piste à un moment donné, sachant que cette observation ne pourra être que temporaire.

Cette magnifique piste, nous permet sur plus de 148 kilomètres, d'être complètement noyé au milieu d'une végétation luxuriante. Cette nature deviendra même oppressante si on se laisse emporter par l'impression de solitude qui s'en dégage. Il n'y a pratiquement aucun village sur cette distance impressionnante, à part quelques hameaux.
En conduisant sur cette piste, il faut être aux aguets, car il est possible de voir depuis le bord de la route, des oiseaux, des grands animaux (singes ou éléphants) ou autres insectes intéressants. Il n'est pas rare de surprendre cette faune au détour d'un virage. Il m’est arrivé en 2009, de voir en début de matinée, un gorille mâle (dos argenté) au détours d’un virage, vers la fin de la piste, qui a disparu aussitôt dans la forêt proche. Vision fugitive de moins de 3 à 4 secondes.

Mais cette route est intéressante à faire pour son éloignement de toute civilisation et de la nature sauvage qui borde la route.

En 2013, une entreprise chinoise est en train de commencer la transformation de cette piste en route goudronnée. Dans quelques années, les images de cette piste seront enfouies dans le passé et ne seront plus qu’un témoignage d’un passé à jamais révolue. La Route des Abeilles sera réellement une route et non plus une piste. Les photos de cette page ne seront plus qu’un souvenir.



La ROUTE des ABEILLES / Jean-Louis ALBERT / Septembre 2007.


__________________________________________________________________________________