- NYONIÉ 2 -

- Création de la Page : Mai 2015.

• A 3h de pirogue et de tout-terrain de LIbreville, un campement agréable où la plage côtoie la savane et la forêt. Ça peut être pour les Librevillois, leur premier contact avec les grands animaux de la forêt, qu'on peut aborder sans trop de difficulté et sans se plonger dans les affres de la forêt équatoriale et de tous ses désagréments : fatigue, humidité, conditions spartiates, marches difficiles, éloignement, et surtout, peur de l'inconnu pour les néophytes.

Les Éléphants à NYONIÉ :

Nyonie-2-Mammifere-Proboscidea-Elephantidae-Elephant-Loxodonta-africana-cyclotis-Groupe-3-15E5K3IMG_114491wtmk-Web


Les Cirques dans la Savane à NYONIÉ :

Nyonie-2-Cirque-Pano-1awtmk-Web


Carte du Trajet vers NYONIÉ :

Carte-Nyonie-2-Trajet-AT-175k-01-Web


- Le Matériel Photo :

• Toutes les photos ont été réalisées avec le matériel suivant :
---- Appareil CANON EOS 5D MK III avec zoom CANON 28/300 mm F3,5-5,6L IS USM
---- Les macros ont été faites soit avec un appareil CANON EOS 50D, soit avec l’appareil CANON EOS 5D MK III, avec les objectifs CANON 100 mm F4 IS Macro USM.
---- Flash CANON Speedlite 580 EX II

Bouton Bleu Photos Nyonie 2 470x52

- Le Trajet :

•• LIBREVILLE (Michel Marine) -> Débarcadère : 39 km, soit environ 1h30 de pirogue.
•• Débarcadère ->
Campement de NYONIÉ : 20 km en tout-terrain, soit environ 1h40 de voiture.

•• 
Safari recherche animaux : 67 km, 4h15' de piste

•• 
Marche le matin autour du campement : 8,5km, 3h de marche.


Nyonie-2-le-Camp-Entree-15E5K3IMG_114313wtmk-web
- Vers le Campement :
• Prévu à 9h du matin, j'arrive un peu à l'avance à Michel Marine, le lieu de départ. Mais le véritable départ, ne se fera pas avant 9h30. Beaucoup de monde est présent, ceux qui vont à “La Baie des Tortues“, ceux qui vont à “Pongara Lodge“, ceux qui vont simplement à la Pointe-Denis par la navette, ceux qui vont passer le samedi ou le week-end en face, et enfin ceux qui vont avec leur bateau privé, à la pèche. Beaucoup de monde.
Finalement vers 9h30, on nous réparti dans 2 pirogues large et spacieuses et nous démarrons. 3 moteurs de 40 Cv dans celle que nous prenons, nous amènera au débarcadère en 1h30'. On croise l'estuaire du fleuve Komo en diagonale en filant vers l'est en direction de la rive gauche. Nous empruntons une des multiples petits estuaires des petites rivières ou des petits fleuves qui, depuis le Parc de Pongara, se jettent dans l'estuaire général du Komo, avant de rejoindre l'Océan Atlantique.
Au passage, nous croisons plusieurs groupes de
Pélicans Gris (Pelecanus rufescens). Puis nous rentrons dans l'estuaire de la rivière Gongoué, que nous remontons vers le sud. Cette rivière se rétrécit très vite. Le berges sont couvertes de mangroves, plus spécialement composées de l'espèce Rhizophora (vraisemblablement Rhizophora racemosa). Les racines plongeantes, largement découvertes à marée basse, sont squattées par des petits coquillages fixés sur les racines aériennes, vraisemblablement des huitres Ostrea tulipa.
La vitesse ralenti au fur et à mesure que la rivière rétréci et qu'à marée basse, les bancs de sable affleurent. Le piroguier louvoie entre eux et finalement nous abordons le débarcadère. Un petit village s'est aggloméré à ce ponton. Déchargement rapide des bagages et transfert sur les véhicules 4x4 afin de faire les 20 km qui nous séparent du campement. Les tout-terrains sont des Toyota 4x4 pick-up avec le plateau aménagé avec des bancs qui permettent aux voyageurs de voir le paysage au passage.


Nyonie-2-le-Camp-Vue-sur-Entree-15E5K3IMG_114335wtmk-web
A vitesse réduite nous empruntons une piste qui, en cette fin de saison des pluies, comporte encore quelques petits bourbiers sans difficulté. Le chauffeur s'arrête en forêts pour nous montrer un jeune Palmiste Africain (Gypohierax angolensis) posé sur une branche. Après 3 heures de voyage depuis le départ de Libreville, on atteint le campement. Le voyage n'est nullement long, car tout le long, on peut voir de superbes oiseaux qu'on n'a pas l'habitude de voir à Libreville. La végétation luxuriante qui se rapproche lentement, attire immanquablement le regard.


- Le Campement de Nyonié :
• Nous découvrons le campement de Nyonié au détour d'une petite forêt, après avoir traversé des petites savanes qui nous laissent entrevoir l'Océan sur notre droite. Le camp est composé de bungalows groupés par petites unités dispersées sur une centaine de mètres avant le foyer du camp : le restaurant et les tables d'hôtes.
Nyonie-2-le-Camp-Repas-de-Midi-les-Convives-et-JLA-15RX103DSC_101085wtmk-web
La formule est “tout compris“. Des frigos avec des boissons fraîches sont à disposition et chacun se sert en fonction de ses besoins. Le gérant “Betti“, secondé par Bernard et ses collègues, manage repas et organisation de la vie avec habitude, gentillesse et disponibilité. Repas, déjeuners, dîner sont déclenchés par le tintement d'une clochette qui donne le départ des ripailles. Des tables de l'apéritif on surplombe la mer qui s'étend en contre-bas. La plage et l'Océan. Une vaste anse qui se courbe sur la droite vers une pointe qui laisse deviner la forêt bordant l'Océan. De la plage sur la gauche, la forêt a été dévastée en fin 2014, pour permettre la construction du nouveau complexe hôtelier de prestige de Nyonié. Ce complexe qui devait comprendre hôtel de luxe 5 étoiles, golf et autres structures prestigieuses, est actuellement à l'arrêt après avoir dévasté 1 ou 2 km² de forêt. Attendons et observons.
Fort heureusement le campement d'origine, qui est bien plus modeste, est toujours là pour accueillir les touristes. Un peu à l'écart du camp, se trouve le village des employés, qui peuvent mener leur vie, indépendamment de toute contrainte liée au tourisme.

Les cuisiniers ont l'habitude de mettre un peu des restes de nourriture en bordure du campement, sur une rondelle de bois coupée, afin d'attirer 2 ou 3
Varan Orné (Varanus ornatus) qui rôdent dans les parages. L'un d'eux mesure au moins 2,50 m. Il est énorme. L'attraction de midi !

Nyonie-2-le-Camp-Varanidae-Varan-Orne-Varanus-ornatus-15E5K3IMG_114374awtmk-Web


Nyonie-2-le-Camp-Depart-pour-Excursion-et-JLA-15E5K3IMG_114418wtmk-web
-La Recherche des Animaux :
• Après le repas de midi, vers 14h, c'est le départ en tout-terrain pour la recherche animale. Les personnes sont réparties dans les véhicules qui permettent d'être à l'air libre et de voir le paysage et les animaux. Nous traversons des forêts galeries puis des savanes successives. Au fond, on aperçoit de temps en temps l'océan. Le chauffeur recherche des traces . Beaucoup d'empreintes d'éléphants sont visibles. En cette fin de saison de pluies, fin avril, ils sont relativement nombreux autour du camp et dans les forêts environnantes. Cette année, il y eau très peu de pluies.
A plusieurs reprises, mais seulement en fin d'après-midi, on va tomber sur des familles d'éléphants, qui restent toujours près des forêts. A 16h35, nous voyons notre premier éléphant dans les buissons près de la forêt. Vision fugitive. Puis vers 16h45, on aperçoit au loin, une famille de 3 éléphants. 2 adultes et un éléphanteau
(Loxodonta africana cyclotis). Ils sont au loin dans la savane, à peut-être 100 mètres de la forêt environnante. On emprunte une piste qui rapprochent d'eux, mais très vite, ils regagnent les arbres protecteurs. De loin, et avec un ciel grisâtre, les photos ne sont pas extraordinaire. Elles ne sont pour moi, que des témoignages de ces rencontres. Puis on reprend la route, ou plutôt la piste, et 25 minutes plus tard, on tombe encore une fois sur un groupe d'éléphants. Cette fois-ci, ils sont 5 pachydermes. 3 adultes et 2 petits, dont un qui semble plutôt un jeune adulte. On les observe de loin, puis on se rapproche. Ils disparaissent bien vite dans la forêt. Le plus curieux, c'est qu'il n'y a aucune précipitation dans leurs mouvements. Nous sommes à au moins 7 ou 800 mètres. On commence l'approche en voiture, en baissant le régime moteur. Mais, lentement, sûrs d'eux, ils avancent à pas lents imperceptiblement vers les bois. Vus de notre véhicule , on a l'impression d'un tableau peint où se trouveraient les éléphants, et qu'on ferait disparaître petit à petit au fur et à mesure qu'on approche. Ça devient frustrant de les voir se fondre dans la paysage et, comme par magie, ne plus faire parti du paysage.
Le soir continue de tomber, la lumière diminue. En vol, on aperçoit des
Calaos Longibandes (Tockus fascistus) en vol. Malgré le soir qui tombe et le peu de lumière je prends des photos. Les contacts avec des éléphants (sous-entendu la vision des éléphants) est toujours magique, même lorsqu'on a vu comme moi, d'innombrables fois des troupeaux de pachydermes.
En continuant notre périple, nous croisons un des nombreux cirques (qu'on appelle ici canyon). Du haut on voit une vaste dépression recouverte d'herbe rase qui lui donne une impression de velours fin. Des tertres verdâtres ondulent en contre-bas. A l'origine, l'érosion de zone de terrain qui se sont succédées et qui ont laissées des cicatrices indélébiles qu'on retrouve aujourd'hui sous ces formes de cuvettes.
Nyonie-2-Piste-Savane-et-Ocean-15E5K3IMG_114444wtmk-web
On retrouvera le camp de Nyonié lorsque la nuit sera bien installée. Juste à temps pour l'apéritif et le repas du soir.
Finalement, nous aurons parcourus presque 70 km et nous aurons passés plus de 4 heures pour voir les animaux sauvages.

- La Marche du Matin :
• Après l'excursion de l'après-midi d'hier, il restait peu de monde pour se lever le matin à 5h, prendre le petit déjeuner vers 5h30 et ainsi, être dispo pour la marche du matin. Le jour se lève doucement et on commence à deviner les alentours. C'est à ce moment que nous allons commencer notre marche. Pas très loin, puisque nous partons du campement à pied. Nous sommes 8 et nous empruntons la piste par laquelle nous sommes arrivés. Pas longtemps, car nous bifurquons à droite. On marche quelques centaines de mètres et dans la brume du matin, on tombe sur notre premier éléphant. En fait ils sont 2, à la lisière de la forêt. Le ciel est gris, le jour commence à se lever, il y a de la brume partout et l'objectif de mon appareil est constamment recouvert d'une buée qui donne aux photos un voile blanchâtre, pas forcément très esthétique. Je ne peux rien faire. Au fur et à mesure que j'enlève la buée, elle revient instantanément, comme le voile humide qui recouvre le miroir d'une salle de bain après avoir pris une douche très chaude. Nous avançons lentement. Ils restent à l'entrée de la forêt et nous faisons quelques photos. On parle à voix basse, mais ils nous ont vus. Ils ne prennent pas peur mais restent prudent dans la haute végétation en bordure de la forêt. On les devine, plus qu'on ne les voit. Mais encore une fois, la vision est magique, au matin.
Nyonie-2-Cirque-15E5K3IMG_114539wtmk-web
Quand ils ont disparus, on continue notre chemin. Sur cette petite piste ou plutôt ce sentier à éléphants, on marche sur peut-être 500 mètres. Au détour d'un petit bosquet, on aperçoit 2 éléphants au loin, qui marchent lentement dans la savane. On quitte aussitôt le chemin facile et on traverse à travers les herbes de la savane pur aller au-devant d'eux. Même lentement, leur marche est inexorable. Nous, nous avançons à travers des parties humides, voire marécageuse, bien qu'il n'ait pas plu depuis plusieurs jours. L'humidité du matin, la rosée sur les herbes, ainsi que des passages dans la savane marécageuse, nous obligent à avancer avec les pieds complètement mouillés.
On retrouvera enfin les 2 éléphants à l'orée de la forêt qui borde la savane. On prendra encore quelques photos, avec un jour qui se fait plus ouvert. Puis après cette rencontre, on continuera notre chemin, pour finalement retrouver la piste principale. Encore de la marche, puis on grimpe sur une petite colline comme un tertre d'une dizaine de mètres de hauteur qui nous donne une vision spectaculaire des alentours. En lisière de la forêt, le guide nous montre un Okoumé. On voit aussi beaucoup de Parasoliers (Musanga cecropioides), ainsi que des Anthocleista sp. On continue notre chemin en traversant un petit village non occupé et nous entrons sur la plage. Au loin, nous apercevons des personnes qui se baignent à hauteur du campement. Le jour s'est bien levé, lorsque nous abordons les derniers mètres
Nyonie-2-Marche-Mammifere-Proboscidea-Elephantidae-Elephant-Loxodonta-africana-cyclotis-Groupe-4-15E5K3IMG_114582wtmk-web
qui nous séparent du restaurant pour prendre notre petit déjeuner.

Nous aurons fait plus de 8,5 kilomètres de marche en savane en 3 heures, autour du campement. De bon matin, très tôt, c'est une très bonne période pour voir des animaux. En règle générale, on ne voit des animaux, que le matin, ou tard le soir.


Plus tard, après le repas de midi, ce sera aux alentours de 14h, pour ceux qui quittent le campement, le départ en tout-terrain vers le débarcadère. Voiture, piste, pirogue, Michel Marine et retour vers la civilisation.

Nyonie-2-le-Retour-Riviere-Igombine-Navigation-15E5K3IMG_114813wtmk-web
- Bilan Animalier et Floral :
• Durant cette excursion, il m'a été possible d'observer les espèces suivantes :

-
Flore :
…. Rhizophoraceae - Palétuvier / Rhizophora racemosa (dans les mangroves)
…. Burseraceae - Okoumé / Okoumea klaineana
…. Loganiaceae / Anthocleista sp
…. Nombreuses autres espèces dont je ne me suis pas attardé dessus.

-
Faune / Oiseaux / Classe : Aves :
…. Pélican Gris / Pelecanus rufescens
…. Aigrette Intermédiaire / Egretta intermedia
…. Héron Cendré / Ardea cinerea
…. Pluvier Argenté / Pluvialis squatarola
…. Palmiste Africain / Gypohierax angolensis
…. Guépier Gris-Rose / Merops malimbicus
…. Pipit à Longues Pattes / Anthus pallidiventris
…. Tisserin Gendarme / Ploceus cucullatus femelle
…. Tisserin Gendarme / Ploceus cucullatus mâle
…. Bulbul des Jardins / Pycnonotus barbatus
…. Calao Siffleur / Bycanistes fistulator
…. Calao Longibande / Tockus fasciatus
…. Guépier à Collier Bleu / Merops variegatus

-
Faune / Mammifères / Classe : Mammalia :
…. Classe : Mammalia / Ordre : Proboscidea / Famille : Elephantidae / Eléphant de Forêt / Loxodonta africana cyclotis

- Faune / Poisson :
…. Famille : Gobiidae / Périophtalme / Periophtalmus barbarus

-
Faune / Reptiles / Classe : Reptilia :
…. Ordre : Squamata / Famille : Varanidae / Varan Orné / Varanus ornatus
…. Ordre : Crocodilia / Famille : Crocodylidae / Crocodile Nain / Osteolaemus tetraspis
…. Ordre : Squamata / Famille : Agamidae / Margouillat Commun / Agama agama femelle
…. Ordre : Squamata / Famille : Agamidae / Margouillat Commun / Agama agama mâle

- Faune / Arthropode / Classe : Malacostraca :
…. Ordre : Decapoda / Famille : Gecarcinidae / Crabe de Terre / Cardiosoma sp

-
Faune / Embranchement : Mollusca :
…. Classe : Bivalvia / Ordre : Veneroida / Famille : Cardiidae / Cardium sp
…. Classe : Bivalvia / Ordre : Veneroida / Famille : Donacidae / Donax rugosus
…. Classe : Bivalvia / Ordre : Veneroida / Famille : Veneridae / Tivela tripla
…. Classe : Gastropoda / Ordre : Littorinimorpha / Famille : Cypraeidae / Porcelaine / Luria lurida


Nyonie-2-le-Retour-Riviere-Igombine-Mangrove-15E5K3IMG_114815wtmk-Web



Nyonie-Savane-et-Ocean-Pano-2awtmk-Web







NYONIÉ 2 / Jean-Louis ALBERT / Samedi 18 Avril 2015.


______________________________________________________________________________________________________________